Aurélie Wehrlin

Telle une mouche trop curieuse prise au piège de la toile, impossible de s'en défaire. Happée par le génial et l'effroyable qu'elle produit et qu'elle regurgite. Ni blogueuse, ni Instagrameuse, l'oeil du cyclone est un bon endroit pour prendre le pouls d'une époque. Et tisser l'esprit critique.